PEOPLE

Cardi B et Rihanna : elles humilient Donald Trump ! (Photo)a

06 août 2019 à 21h28
La réaction du président Trump à la double fusillade du weekend ne passe pas du tout auprès de Cardi B et Rihanna.

Ce weekend, en l'espace de 13 heures seulement 35 personne sont trouvé la mort aux USA des suites de deux fusillades. La première, qui a eu lieu à El Paso, Texas a fait pas moins de 26 morts tandis que la seconde, qui a eu lieu du côté de Dayton, Ohio, a fait 9 morts. Un double massacre qui a poussé le président américain à vite réagir. Critiqué pour sa défense du droit au port d'armes, Donald Trump était donc très attendu.

Deux fusillades en 13 heures

Problème, ce dernier a déçu. En effet, ses explications et sa première sortie ont été très critiquées. "La fusillade d'aujourd'hui à El Paso n'était pas seulement tragique, c'était un acte de lâcheté. Je sais que, comme tout le monde dans ce pays, je condamne cet acte haineux. Il n'y aura jamais de raisons ou excuses pour justifier le meurtre de personnes innocentes.". Face à ce message, des artistes n'ont pas hésité à vite monter au créneau, notamment Rihanna et Cardi B.

Rihanna et Cardi B critiquent

Sur Instagram, la barbadienne a ainsi fustigé ces explications, rappelant que ces dernières sont loin d'être isolées. "Heu... Donald, tu as mal écrit ‘terrorisme’. Ton pays vient de subir deux attaques terroristes d'affilée faisant presque 30 morts. Et ça, quelques jours après une autre attaque terroriste en Californie, où un terroriste a pu LEGALEMENT acheter un fusil d'assaut (AK-47) à Vegas, puis conduire pendant des heures jusqu'à un festival en Californie où il a tué 6 personnes dont un jeune bébé !" Une manière pour elle de critiquer l'accès trop simple aux armes sur le sol américain.

Même son de cloche du côté de Cardi B, qui a déjà apporté son soutien au candidat démocrate Bernie Sanders. Opposante au chef de l'Etat, cette dernière a ainsi été très directe... Dans son style bien à elle ! "Nous avons assez d'informations ! Les deux tireurs sont des terroristes suprémacistes blancs qui avaient l'intention de tuer une minorité. Les autorités ont rapidement agi sur un plan légal mais que vas-TU faire pour contrôler certains de tes SUPPORTERS RACISTES ?"