SOCIETE

Les cabines de bronzage, bientôt interdites en France ?

10 octobre 2018 à 10h34



Présentant de nombreux risques pour la santé, la cabine de bronzage pourrait être amenée à disparaître. Les cabines de bronzage, bientôt interdites en France ? En effet, selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire, les cabines à UV provoqueraient de nombreux cancers... « On recommande l’arrêt de l’activité liée au bronzage artificiel, et aussi l’arrêt de la vente d’appareils délivrant des UV à visée esthétique notamment aux particuliers », a ainsi détaillé Olivier Merckel, le chef de l'unité d'évaluation des risques aux agents physiques à l’Anses.

Une nouvelle mise en garde après celle réalisée en 2014, ou l'Anses réclamait à l'époque, l'arrêt de tout usage commercial de ce type de cabine. « Les données scientifiques s’accumulent, il n’y a plus de doute, on a des preuves solides, le risque de cancer est avéré, on a des données chiffrées sur les risques pour les jeunes, pour toute la population, maintenant on recommande une action des pouvoirs publics ».

Si les dermatologues, l'Académie de médecine ainsi que les sénateurs en demandent l'arrêt total depuis 2015, le gouvernement lui, semble faire la sourde oreille, se contentant de durcir la législation sur le sujet. « Les personnes ayant eu recours au moins une fois aux cabines de bronzage avant l’âge de 35 ans augmentent de 59 % le risque de développer un mélanome cutané. En France, il a été estimé que 43 % des mélanomes chez les jeunes pouvaient être attribués à une utilisation de ces cabines avant l’âge de 30 ans » confirme cependant l'agence qui assure que la France n'a plus de temps à perdre. Des pays comme le Brésil ou l'Autriche ont d'ores et déjà décidé de bannir ces cabines.