DIVERS

Poussée par son petit-fils, cette grand-mère se noie dans un canal

09 août 2018 à 14h01
Crédit photo : PASTORNICOLAS/SIPA




La petit-fils a avoué les faits.

Le 3 août dernier, le corps de Josiane, 84 ans, était repêché par les forces de l'ordre au niveau de la ville d'Armentières, dans la Lys. L'autopsie réalisée sur le corps aura permis de confirmer que la mort a effectivement eu lieu par noyade, validant de fait les aveux du petit-fils de la vieille dame qui s'est accusé du meurtre, ajoutant l'avoir poussé vivante dans le canal. Une version des faits confirmée par les quelques témoins présents au moment du drame. Défini comme violent et instable, le suspect n'aurait cependant pas frappé sa grand-mère au moment ou celle-ci est décédée. En effet, l'autopsie aura permis de démontrer que le corps ne comportait aucune trace de bleus ou autre blessure. 

La justice elle, s'est bien évidemment saisie du dossier, retenant le motif de "meurtre sur ascendant" et non pas celui "d'assassinat". Une décision qui pourrait peser lourd dans la balance puisque le meurtre sur ascendant peut effectivement mener à la peine de prison à perpétuité. Selon nos confrères de La Voix du Nord, il n'y aurait cependant pas eu de préméditation.