MUSIQUES

Snoop Dogg : la Maison Blanche lui a mis un coup de pression ! (Vidéo)

11 septembre 2019 à 09h01
Suite à un clip polémique, la Maison Blanche a mis un coup de pression à Snoop Dogg !

Entre Snoop Dogg et la présidence américaine, les relations sont loin d'être au beau fixe. Au contraire même puisque le rappeur californien ne rate jamais l'occasion de tacler Donald Trump et sa politique. D'ailleurs, ce dernier y va tellement fort que la Maison Blanche lui aurait demandé de se calmer. C'est en tout cas ce que le Dogg a confié à l'occasion d'un entretien accordé à DJ Whoo Kid.

Snoop Dogg, Trump dans le viseur

Selon lui, le président Trump verrait d'un bien mauvais œil les nombreuses attaques du rappeur. « Je ne suis pas un politicien. Je ne cours pas après les élections, je ne fuis personne, alors je peux dire ce que je veux. Parfois, j’ai l’impression que je devrais parler pour ces personnes qui ne sont pas entendues, qui n’ont pas voix au chapitre, alors je deviens politique. Je vois des choses se passer, je vais être genre, mec, f*** ça ».

Mais ce n'est pas tout puisque la légende du rap West Coast a continué, d'en prenant directement au président Trump, à qui il assène un nouveau coup de butoir. « F*** ces conneries de président. […] Ce n**** Donald Trump a fini de déconner. Je ne sais même plus ce qu’est censé faire un Président désormais. Il a complètement flingué les critères. S’il veut être aussi blanc qu’il l’est, je vais être aussi n**** que je vais pouvoir l’être. N****-ça ». Une nouvelle attaque à laquelle le président Trump ne devrait pas goûter.

On se souvient notamment de ce clip tourné pour Lavender. À l'époque, Snoop Dogg faisait croire qu'il braquait le président Trump. C'est à ce moment-là que la Maison Blanche a débarqué, lui affirmant qu'il ne pouvait pas agir de la sortie.  « Ils sont venus me voir lorsque j’ai fait cette petite vidéo dans laquelle je le braquais. Ils étaient genre : « Tu ne peux pas faire ça ». J’ai dit : « Ok, je ne le referais pas ».