PEOPLE

Swagg Man : sa véritable histoire, enfin dévoilée !

20 novembre 2019 à 09h46
Escroqueries, impostures... La vraie vie de Swagg Man, enfin dévoilée ?

La véritable histoire de Swagg Man, enfin dévoilée ? En effet, le journaliste Oli Porri Santoro a décidé de dévoiler les résultats de sa longue enquête sur Rayan Sanches, la véritable identité de Swagg Man. Du moins, c'est ce que tout le monde pensait. Selon Santoro, le vrai nom de naissance de cet individu serait Iteb Zaibet. Se présentant comme un homme d'affaires et un rappeur, ce dernier aime s'afficher sur les réseaux sociaux, montre en or au poignet et grosse berline au premier plan.

Swagg Man, une vraie imposture

L'enquête de Santoro elle, a débuté après qu'il ait réussi à retrouver Nawel Zaibet, la sœur jumelle de Swagg Man, via une connaissance en commun. Il réussit alors à obtenir le numéro de son frangin, mais ce dernier va alors nier sa véritable identité. Son personnage a semble-t-il pris le dessus et Swagg Man refuse de parler de sa vie d'avant. Sa sœur elle, ne se prive pas de tout balancer. Pour entrevue, elle affirme que son frère est âgé de 36 ans et qu'il est tunisien d'origine. Concernant son argent ? Elle ne dira rien.

Très vite, Santoro creuse et découvre que, dans les quatre coins du monde, Swagg Man a monté des escroqueries en tous genres, et ce, à l'aide de complice. Un homme, vivant en Alsace, raconte comment il a pu être la victime de ce dernier. "C'est un génie, il a compris que les gens sont prêts à vendre leurs âmes pour avoir un peu de notoriété (...) C'est le nouveau Rocancourt ! Il a manipulé beaucoup de monde, il a choisi des cibles fragiles, les médias ont beaucoup aidé à donner une certaine crédibilité à ses mensonges, il se liait d'amitié en s'intéressant à ses victimes, il leur promettait de leur donner la recette du succès : qu’il était possible de tripler leurs revenus s’ils lui donnaient une grosse somme... Il est très intelligent..."

Swagg Man, aujourd'hui en prison

Santoro travaillera ensuite avec Kapitalis, un média tunisien. Avec ces renforts, il découvrira que Swagg Man a également créé des entreprises en Tunisie afin de blanchir son argent et couvrir ses multiples arnaques. 6 millions d'euros auraient été volés ! Afin d'assurer ses arrières, Itleb décide également de nouer un partenariat avec un parti politique tunisien dont il devait faire la promotion en l'échange d'une immunité diplomatique. Malheureusement pour lui, il sera incarcéré dès juillet 2019 pour escroquerie.

Voir cette publication sur Instagram

🖤ONLY POSITIV VIBES ♥️#swaggy #swaggman #onlypositivevibes #positivevibes

Une publication partagée par Swagg Man®💋 🇺🇸🇹🇳🇧🇷🇫🇷 (@theswaggmantv) le