Société

Absences des professeurs : des mesures prises par le gouvernement

13 janvier 2024 à 17h36

Absences des professeurs : des mesures prises par le gouvernement

Face à la controverse sur les absences non remplacées des enseignants, le gouvernement français présente ses solutions pour améliorer la situation.

Récemment, la nouvelle ministre de l'Éducation, Amélie Oudéa-Castéra, a été au cœur d'une controverse après avoir révélé qu'elle avait choisi de placer ses enfants dans une école privée, décision prise en raison des nombreuses heures de cours non assurées dans le public. Cette situation a mis en lumière un problème plus large : l'absence de remplacement des professeurs dans les écoles publiques françaises, un sujet sensible pour les parents et les élèves.

En réaction, Prisca Thévenot, porte-parole du gouvernement, a affirmé sur France 2 que des actions concrètes ont été entreprises pour répondre à cette problématique. Selon elle, le gouvernement a notamment doublé les heures de remplacement pour pallier les absences des enseignants, en plus de proposer une revalorisation de leur rémunération pour ces heures supplémentaires. Cette mesure s'inscrit dans le cadre d'un 'pacte enseignant' promis par le président Emmanuel Macron durant sa campagne, qui inclut des augmentations de salaire conditionnées à l'acceptation de nouvelles missions telles que les remplacements, l'encadrement de stages pendant les vacances ou le soutien scolaire. Gabriel Attal, prédécesseur de la ministre et actuel occupant de Matignon, avait précisé qu'un quart des enseignants avaient déjà signé ce pacte.

Aurore Bergé, ministre déléguée à l'Égalité hommes/femmes, a également pris la défense d'Oudéa-Castéra, soulignant que de nombreux parents français ont vécu la même frustration face au manque de remplacement des professeurs. Elle a insisté sur l'objectif du gouvernement de rendre l'école publique suffisamment attrayante pour que les parents n'aient plus à se tourner vers le privé par défaut. Ce débat sur l'éducation et la qualité de l'enseignement public reste un enjeu majeur pour le gouvernement, qui cherche à renforcer la confiance des familles dans le système éducatif public.


.swiper-button-prev.swiper-button-rounded { background-color: transparent; }