tonimage
tonimage

Accusé de 100 meurtres, le chef de la mafia sicilienne libéré

Accusé de 100 meurtres, le chef de la mafia sicilienne libéré

8 juin 2021 à 11h41 par Othmane Taki

Celui qu’on surnomme « Lo Scannacristiani » («L’assassin») a été libéré de prison. Un décision qui suscite l’indignation.

Ayant confessé son implication dans au moins 100 meurtres, dont celui du procureur Giovanni Falcone très impliqué contre la mafia, Brusca n’a rien d’un tendre. 

Condamné à la prison à perpétuité en 1996, le criminel italien a toutefois de retrouver sa liberté. Pour avoir collaboré avec les autorités, ce dernier a été relâché le 31 mai dernier, après avoir purgé sa peine, écourtée pour bonne conduite. 

Libéré de la prison romaine de Rebibbia après un quart de siècle, il fait déjà parler de lui, et les familles des victimes s’indignent. 

Qu’importe s’il devra rester sous liberté surveillée pendant quatre ans, la grogne monte. L’homme désormais âgé de 64 ans aura entre autre assassiné le fils d’un mafioso l’ayant trahi. Le jeune garçon sera kidnappé, torturé avant d’être étranglé. Son corps sera dissout dans l’acide, empêchant sa famille de lui offrir des funérailles dignes.