Faits diversGossips

Poupette Kenza incarcérée : extorsion et garde à vue, ce que l’on sait

9 juillet 2024 à 9h49

Poupette Kenza incarcérée : extorsion et garde à vue, ce que l’on sait

L'influenceuse Poupette Kenza est au cœur d'un scandale d'extorsion. Découvrez ce qui a conduit à son incarcération.

La toile est en émoi face aux récentes nouvelles concernant l'influenceuse Poupette Kenza, connue pour ses multiples polémiques. Cette fois-ci, la jeune femme de 24 ans se trouve impliquée dans une affaire judiciaire des plus complexes. Kenza Benchrif, de son vrai nom, est soupçonnée d'avoir orchestré une tentative d'extorsion en bande organisée, avec des ramifications qui ont choqué ses fans et le public.

Les événements ont débuté le 23 février 2024, quand un homme nommé Amadou, se présentant comme membre d'un cartel mexicain, a abordé un couple à Rouen, en France. Il a prétendu que le père de Poupette Kenza avait mis un contrat sur la tête de son propre fils et exigeait une somme colossale de 350 000 euros pour éviter le pire. Kenza, incapable de payer, aurait alors impliqué ce couple, Walid et Caroline, dans cette sombre histoire, sous prétexte d'une dette inexistante.

Le maître chanteur, Éric Love O-.O., connu des services de police et surnommé le 'nettoyeur', aurait utilisé des méthodes intimidantes pour surveiller le couple, incluant l'usage de micro-caméras et de balises GPS. Sa capture par la police a révélé qu'il détenait même une grenade opérationnelle. Malgré ses dénégations, les enquêteurs ont rapidement fait le lien avec Poupette Kenza et son mari Allan, soupçonnés d'être les cerveaux de cette opération d'extorsion.

Face à l'accumulation de preuves et de témoignages, l'influenceuse a été arrêtée et placée en garde à vue. Elle a choisi de garder le silence pendant l'interrogatoire et a été par la suite incarcérée, en attente de la suite de l'enquête. Son avocat affirme qu'elle conteste fermement toute tentative d'extorsion et se défend en indiquant qu'elle n'était pas au courant des méthodes d'Amadou. Elle aurait simplement cherché à résoudre un litige financier avec rapidité et sans violence.

Les détails de l'affaire continuent de se dévoiler, attirant l'attention des médias et du public. Cette histoire rappelle aux jeunes adultes l'importance de la prudence sur les réseaux sociaux et dans le monde de l'influence. Elle souligne aussi les conséquences potentiellement graves des actions menées dans l'ombre du web et des relations publiques.