Ayem battue et étranglée par son ex Vincent Miclet ! (photo à l'appui)

Ayem battue et étranglée par Vincent Miclet ! (photo à l'appuie)

26 novembre 2022 à 17h24 par La Rédaction

Après avoir été accusée par son ex-mari d'enlèvement, Ayem fait des révélations plus que choquante !

Depuis quelques semaines les deux exs font beaucoup parler d'eux, après l'accusation d'enlèvement de la part du jeune homme c'est au tour de la chroniqueuse de Tpmp de faire des révélations. Ce samedi 26 novembre, Ayem Nour via ses réseaux sociaux Instagram et Twitter nous confie ce qu'elle a subie avec son ex. Elle publie une photo avec un message en bio : "Je suis à bout, le cauchemar continue. Mon fils et moi sommes toujours séquestrés au Maroc depuis 13 jours maintenant."

La jeune femme révèle la maltraitance physique et psychologique qu'elle a caché tout ce temps : "Et non, il ne s'agit pas de simples griffures malheureusement... Il s'agit d'un étranglement de plusieurs secondes, avec volonté de me couper la respiration. Cet acte aurait pu être mortel ! Tout cela à notre domicile en présence de notre bébé âgé de quelques mois...Le lendemain j'ai malgré tout pris l'antenne de mon émission en masquant mes blessure avec une minerve afin de cacher la vérité er de couvrir ce monstre une fois de plus. Une main courante, un certificat médical ainsi que des échanges d'emails le prouvent. Le procureur m'avait contactée pour transformer cette main courante en plainte pour le mettre en garde à vue. J'ai refusé par peine de voir le père de mon fils en prison. Une fois de plus je l'ai protégé par amour et pour mon fils. La police du 16e arrondissement peut en témoigner. Et ce n'est que le début des atrocités que j'ai vécues. Alors voici l'envers du décor horrible que vous prenez pour un conte de fées depuis le début. Tout ceci dans quel but ? Il a besoin de soins après s'être fait piquer par un insecte. Tout cela n'a rien à voir avec l'enfant mais bien une volonté de me nuire, de me harceler et de me faire céder à son chantage qui dure depuis des années"

Ayem finira avec une photo de son cou très amoché :