CAN 2022 : Boufal et Chakla ne participeront pas aux matchs de barrage de la Coupe du Monde.

Maroc - Egypte : le lourd bilan ...

2 février 2022 à 17h22 par La Rédaction

Le quart de finale de la CAN opposant l’Égypte au Maroc a donné lieu à une violente bagarre entre les joueurs des deux nations pendant et après la rencontre.

Deux Lions de l’Atlas ont été sanctionnés par la Confédération Africaine de Football (CAF) à la suite des conflits ayant éclaté dans les coulisses du stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. 

Le jury disciplinaire de la CAF s’est réuni.

Suite à un match riche en tension, des altercations entre l’entraîneur adjoint de l’Egypte Rogerio Paulo Dos Santos Cesar De Sa et le président de la fédération marocaine Faouzi Lekjaa ont eu lieu, laissant place à une bagarre générale. Sofiane Boufal, Sofian Chakla et Marwan Mostafa Daoud, ont notamment été identifiés.

Les décisions prises lors du conseil sont claires : amende de 10 000 dollars accordée à la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), amende de 25 000 dollars imposée à la fédération égyptienne et suspension de leur entraîneur adjoint pour 4 matchs, suspension du joueur égyptien Marwan Mohamed Mostafa pour deux matchs, qui ne pourra pas participer à la demi-finale, voire la finale. 

Deux joueurs marocains ont également été suspendus : Sofiane Boufal et Sofian Chakla, identifiés lors de la bagarre par la CAF. Ils ne pourront malheureusement pas participer aux matchs de barrage de la Coupe du Monde 2022 contre la RDC en mars prochain. Dur bilan !