Société

Canicule extrême en vue pour les JO de Paris 2024 ? Les scientifiques alertent

25 janvier 2024 à 18h36

Canicule extrême en vue pour les JO de Paris 2024 ? Les scientifiques alertent

Une étude récente soulève la possibilité d'une canicule record en Île-de-France pendant les Jeux Olympiques de 2024, un défi climatique pris au sérieux par les organisateurs.

Des chercheurs avertissent que la capitale française pourrait faire face à une canicule encore plus sévère que celle de 2003, qui avait déjà eu des conséquences dramatiques.

À l'époque, la canicule de 2003 avait pris tout le monde au dépourvu, avec plus de 35°C à Paris pendant neuf jours consécutifs, mettant à l'épreuve la santé publique et le système hospitalier. Les chercheurs estiment désormais que les températures pourraient dépasser les records de 2003 d'environ 4°C, selon leurs simulations climatiques.

Cette prédiction, basée sur des données scientifiques, vise à sensibiliser les autorités et à les inciter à anticiper de telles conditions. Les organisateurs des JO de Paris 2024 collaborent déjà avec Météo-France et Santé publique France pour se préparer à ces conditions extrêmes. Des ajustements pourraient même être apportés au calendrier des épreuves, une stratégie déjà mise en œuvre lors des Jeux de Tokyo face à des problèmes de chaleur.

Il est essentiel de noter que ces prévisions ne sont pas définitives. Météo-France ne pourra fournir une idée précise de la météo pour juillet 2024 qu'à partir d'avril de cette année-là. En attendant, les organisateurs des JO restent flexibles, promettant des mesures spécifiques pour chaque sport afin de garantir la sécurité des athlètes et des spectateurs.

Ce défi climatique souligne l'urgence d'agir contre le réchauffement global et d'adapter nos événements majeurs à ces nouvelles réalités. Restez informés des développements futurs alors que Paris se prépare à accueillir le monde dans un contexte climatique en évolution


.swiper-button-prev.swiper-button-rounded { background-color: transparent; }