Cannibalisme : l’histoire sinistre de Romain, l’adolescent retrouvé décapité.

Romain, mort décapité à l'âge de 13 ans.

28 janvier 2022 à 12h28 par La Rédaction

Il y a maintenant sept mois de ça, un jeune adolescent âgé de tout juste 13 ans a été retrouvé décapité. 

Sa mère s’est récemment entretenue au journal La Dépêche en révélant être en attente de nouvelles informations de la part de la justice, ce qui nous replonge dans ce terrible drame. 

« Une tronçonneuse était posée sur la table de la cuisine »

Ses parents étant partis quelques jours au mois de juillet, Romain s’est retrouvé seul à la maison pendant un certain moment. Il a décidé d’organiser une petite fête chez lui. Mais à la suite de cet apéritif, plus aucun signe de vie n’a été donné par l’adolescent. Le 18 juillet, son corps a été retrouvé décapité chez Arthur André, l’un de ses voisins.

Que s’est-il passé ?

Il est important de souligner que l’homme en question, âgé de 32 ans, était présent à la soirée de Romain. Il possède d’ailleurs de gros problèmes psychologiques, ce qu’a confié la famille de la victime lors de sa prise de parole au journal La Dépêche. « C’était un fou. Il avait été interné, mais le psychiatre a décrété qu’il pouvait ressortir librement », a déclaré Karine, la mère de Romain.

Le criminel a été retrouvé à l’aide d’Axel, un des amis de Romain. Au lendemain de la soirée, Arthur a demandé à l’ami de la victime de l’aider à nettoyer sa maison, la superficie étant conséquente. C’est à ce moment là qu’il fit une terrible découverte. « Une tronçonneuse est posée sur la table de la cuisine, de la « viande » repose encore dans le mixeur »,  « À l’étage, dans la salle de bain, un corps décapité est recouvert d’une bâche. II s’agit de Romain. »

En attente de nouvelles de la justice.

Arthur André a par la suite été abattu par les forces de l’ordre, s’étant rendu sur place après avoir été informé de la situation. 

« Nous ne savons pas ce qu’il a fait subir à mon fils. Les autopsies confirment que la chair trouvée dans le mixeur est bien humaine, mais que le meurtrie n’en a pas consommé. » On lui souhaite de vite apprendre la vérité au sujet de la mort de son fils.