CDM 2022 : le chauffard qui a tué un enfant lors du match a été interpellé

CDM 2022 : le chauffard qui a tué un enfant lors du match a été interpellé

28 décembre 2022 à 16h23 par La Rédaction

Lors du match France-Maroc, un jeune garçon de 14 ans a été fauché par une voiture. 2 semaines plus tard, le suspect a été interpellé.

Le mercredi 14 décembre, lors du match de demi-finale de la coupe du monde, le Maroc affrontait la France. Suite à cette rencontre, ce sont les Bleus qui ont battu les Marocains. Mais pendant que toute la France fêtait cette victoire, un drame a eu lieu à Montpellier. Effectivement, grâce à plusieurs vidéos prises pendant l'action nous pouvons mettre le scénario en place. Alors qu'un groupe de jeunes s'approchait d'une voiture, l'un d'entre eux a arraché le drapeau français qui était hissé à la fenêtre du véhicule. Ce qui a par la suite créé la panique chez le conducteur, qui a démarré en fauchant plusieurs personnes sur le chemin avant de renverser mortellement un jeune de 14 ans. Depuis le drame, l'individu est recherché activement par les forces de l'ordre, seulement son véhicule avait été retrouvé quelques mètres plus loin de l'accident.

Cependant, ce mercredi 27 décembre le conducteur a été retrouvé. Selon France 3, le fuyard a été interpellé sur les coups de 6 h du matin à la frontière espagnole. Ce dernier s'était caché en Espagne depuis le drame, donc depuis plus de 2 semaines il s'était réfugié en Andalousie chez des parents éloignés. Le procureur de la République Fabrice Bélargent nous explique : "Le mis en cause a été interpellé ce matin tôt à proximité de Perpignan par les enquêteurs de la Direction territoriale de la police judiciaire de Montpellier en exécution d’un mandat d’arrêt délivré par un juge d’instruction ».  Il sera présenté mardi à la cour pour "coups mortels aggravés en l’espèce avec arme". 

Pour la famille de la victime cela est un soulagement : "c’est un grand soulagement parce que nous savons maintenant qu’il est arrêté et que justice sera faite, qu’il sera puni, qu’il écopera, je l’espère, d’une peine à la hauteur de ce qu’il a commis. Je place toute ma confiance dans mon avocat et dans la justice. Il n’est pas question de vengeance, simplement que justice soit faite, même si ce n’est pas en l’arrêtant que ça va nous ramener notre petit".

Toute l'équipe Urban Hit adresse leurs sincères condoléances à la famille du jeune Aymen.