Ces nouveaux radars qui effraient les conducteurs français

Ces nouveaux radars qui effraient les conducteurs français

29 juillet 2021 à 14h07 par Ziad Drissi

Si la démocratisation des radars urbains n’est pas prévue pour avant 2022, elle commence déjà à terrifier les automobilistes en France.

Les premiers radars urbains sont installés en France depuis le 26 juillet 2021. Ainsi, une phase d’expérimentation dans le pays de Montbéliard avec une trentaine d’appareils installés en bord de route.  On connait le radar fixe, les voitures radars, les radars tourelles… Aujourd’hui c’est au tour du radar urbain de se présenter aux automobilistes. Sa particularité ? Sa taille, en effet il est capable de s’insérer très discrètement dans le paysage et dans tous les décors. Actuellement en essais à Montbéliard, il sera disponible partout en France à partir de 2022.

Pourquoi le radar est-il craint par les automobilistes ?

De par sa taille et sa discrétion, le radar, capable de se fixer partout comment sur un poteau ou à même le sol. De plus il a été conçu pour détecter les comportements à risques spécifiques.

Il peut relever un excès de vitesse, un feu grillé, une absence de cession de passage ainsi que le port du téléphone. les services de l’état et les collectivités avaient auparavant identifié 30 sites sujets régulièrement aux accidents dans la ville de Montbéliard. Autre spécificité, ils fonctionnent tel un leurre. Sur quatre cabines, une seule est réellement équipée d’un radar.