Faits divers

Décès d'un homme armé lors de l'intervention du RAID à Marseille

14 juin 2024 à 10h19

Décès d'un homme armé lors de l'intervention du RAID à Marseille

Ce jeudi matin à Marseille, un homme s'est barricadé dans son appartement et a été abattu par le Raid après avoir agressé des policiers avec des cocktails Molotov.

Un événement dramatique a secoué le quartier de la station Colbert à Marseille, où un individu s'est retranché à l'intérieur de son logement. L'intervention de la police nationale a viré au tragique lorsque l'homme, déjà connu pour son comportement menaçant, a attaqué les forces de l'ordre avec des cocktails Molotov.

Dans la rue Fontaine d'Arménie, le calme matinal a été brisé par l'intervention des services de police, appelés sur les lieux pour maîtriser la situation. Les agents, confrontés à un individu dangereux, ont dû faire appel au Raid, l'unité d'élite de la police française. Malgré leurs efforts pour résoudre la situation pacifiquement, l'homme a été tué par balle au cours de l'opération.

Le secteur a été bouclé par les autorités, qui ont fermé deux rues avoisinantes afin de sécuriser le périmètre et de faciliter l'intervention des marins-pompiers et du GIGN. La préfecture des Bouches-du-Rhône a recommandé aux citoyens d'éviter le secteur le temps de l'intervention.

Cet incident a également eu un impact sur la circulation du métro. La station Colbert, située sur la ligne 1, a été fermée pendant plus d'une heure et demie, perturbant le trafic des transports en commun. La reprise du service a été annoncée peu après 9h30, une fois la situation maîtrisée.

Une vidéo obtenue par BFM Marseille montre des moments de tension où les policiers esquivent les flammes des cocktails Molotov lancés par l'homme retranché. Ces images témoignent de la dangerosité de l'intervention et de la menace que représentait l'individu pour les résidents et les forces de l'ordre.

Les circonstances précises de la mort de l'homme sont encore floues et feront l'objet d'une enquête. La procureur adjointe et le préfet de police ont donné un point presse pour informer la population des événements.