Société

Les chances d'avoir un contrôle fiscal ont fortement augmenté cette année

13 juin 2024 à 11h16

Les chances d'avoir un contrôle fiscal ont fortement augmenté cette année

L'administration fiscale renforce ses contrôles sur l'impôt sur le reveni, avec une attention particulière sur les fraudes aux crédits d'impôt.

En France, si vous avez déclaré vos revenus récemment, il se pourrait que vous soyez plus susceptibles de recevoir la visite des inspecteurs des impôts. En effet, la Direction générale des Finances publiques (DGFIP) a intensifié son action de contrôle fiscal, avec un nombre de vérifications qui a considérablement grimpé.

Cette montée en puissance des contrôles est en partie due à l'utilisation de l'intelligence artificielle, qui permet de cibler de manière plus efficace les déclarations douteuses. Plus de la moitié des contrôles de l'année dernière ont été orientés grâce à cette technologie.

La DGFIP a également pour objectif d'augmenter de 25% les contrôles fiscaux des particuliers d'ici 2027, en se concentrant notamment sur les gros patrimoines. Pour cela, 1.500 postes supplémentaires seront dédiés à ces missions.

Une des raisons de cette intensification est la lutte contre les fraudes aux crédits et réductions d'impôt. Un phénomène qui a pris de l'ampleur, notamment depuis l'instauration du prélèvement à la source et du prépaiement des crédits d'impôt. Des individus mal intentionnés n'hésitent pas à déclarer des dépenses fictives pour obtenir des remboursements indus, parfois même en suivant des conseils trouvés sur les réseaux sociaux.

Face à ces agissements, la DGFIP a renforcé ses dispositifs. Une cellule nationale a été mise en place pour élaborer une stratégie de lutte contre ces fraudes. Les résultats sont déjà là : en 2023, les actions des agents ont permis d'éviter 182 millions d'euros de versements indus.

Il est important de rappeler que toute déclaration inexacte peut mener à des poursuites pénales, et la loi de Finances 2024 a même créé un délit spécifique pour punir l'incitation à la fraude fiscale sur internet. Donc, si vous êtes tentés par des astuces douteuses lues en ligne, pensez aux conséquences possibles.