Faits divers

Le récit du calvaire de la jeune fille victime d'un viol à Courbevoie

20 juin 2024 à 10h51

Le récit du calvaire de la jeune fille victime d'un viol à Courbevoie

Une affaire troublante de viol collectif sur une jeune fille de 12 ans à Courbevoie suscite l'indignation et soulève des questions sur la violence mineure et l'antisémitisme.

À Courbevoie, une affaire d'une extrême gravité a émergé suite à l'agression sexuelle d'une adolescente de 12 ans par trois jeunes garçons de son âge. Les faits, survenus le 15 juin, ont mené à la mise en examen des suspects pour des actes de violence et d'agression sexuelle, avec une dimension antisémite alarmante.

L'incident a débuté lorsqu'elle a été abordée par deux adolescents qui l'ont contrainte à les suivre dans un hangar. Un troisième individu les a rejoints, et ensemble, ils ont commis des violences physiques et sexuelles sur la jeune fille, tout en proférant des menaces de mort et des insultes antisémites. La victime a aussi été forcée à subir des actes humiliants, et les agresseurs ont menacé de s'en prendre à elle et à sa famille si elle parlait.

La réaction des services d'urgence et de sécurité a été rapide : la police a été alertée, et la jeune fille a été prise en charge médicalement. Une enquête a été ouverte par le parquet de Nanterre, et les suspects ont été placés en garde à vue. Deux d'entre eux ont été mis en examen pour viol et d'autres infractions graves, tandis que le troisième a été placé sous le statut de témoin assisté pour certains chefs d’accusation.

Cette affaire a provoqué une onde de choc dans l'opinion publique et parmi les politiciens, qui ont exprimé leur indignation et leur révolte. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a souligné la gravité des faits, tandis que le maire de Courbevoie, Jacques Kossowski, a appelé à des sanctions sévères. Des figures politiques de différents bords ont également réagi, soulignant la nécessité de combattre l'antisémitisme et de réfléchir sur la responsabilité pénale des mineurs.

La communauté est bouleversée par cet acte qui a marqué la jeune victime et suscite des questions sur la sécurité des enfants et le respect de la dignité humaine. L’enquête en cours devra faire toute la lumière sur cette affaire et apporter justice à la victime.