Couvre-feu : Des départements concernés avant la fin de l’été ?

Couvre-feu : Des départements concernés avant la fin de l’été ?

4 août 2021 à 15h46 par Ziad Drissi

De 18h à 23h, les français ont dû faire face à de nombreuses versions du couvre-feu depuis octobre 2020. Avec l’arrivée de la quatrième vague et celle du variant delta, un nouveau couvre-feu pourrait voir le jour sur le territoire français. Aujourd’hui, nous traitons des départements qui pourraient être touchés en premier ?

Le couvre-feu bientôt là ?

Pendant que les taux d’incidence explosent dans certaines régions et départements, certaines restrictions refont surface notamment le port du masque obligatoire en extérieur. Les Pyrénées-Orientales connaissant un taux de 635 pour 100 000 habitants ont vu le retour du couvre-feu. En effet, il implique la fermeture des bars, restaurants, établissements de plage, épiceries de nuit à compter de 23 heures dans le département depuis le dimanche 25 juillet. Il s’agit alors d’une mesure pour limiter les sorties tardives dans des lieux à risque, où le port du masque n’est pas possible.

Si le Président Emmanuel Macron ne semble pas envisager un nouveau confinement, il pourrait avoir recours à de nouveaux couvre-feux. selon le secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes : « Il faut avoir cette arme entre les mains si une situation devient incontrôlée » . Ce type de décision serait dans un premier temps laissé aux préfets.

Quels sont les départements concernés ?

Les départements qui pourraient être concernés en premier sont : 

Hérault avec un taux d’incidence de 571

Alpes-Maritimes avec un taux d’incidence de 571

Bouches-Du-Rhône avec un taux d’incidence de 426

Aude avec un taux d’incidence de 424

Haute-Garonne avec un taux d’incidence de 423

En Haute-Corse, le taux d’incidence à 722 pour 100 000 habitants a provoqué l’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes sont interdits sur les plages et les espaces naturels après 21 heures.

Nous verrons dans les jours à venir si l’extension du pass sanitaire à partir du 9 août permettra d’éviter la prise l’application de ces mesures.