Covid-19 : Sommes-nous bientôt à la fin de l’épidémie ?

covid-19

20 août 2021 à 15h56 par Ziad Drissi

Cela fait plus d’un an que l’épidémie du coronavirus touche le monde entier. Couvre-feux, confinements, nouveaux variants… On peut aujourd’hui envisager trois scénarios pour la fin de l’épidémie.

Difficile de pronostiquer la fin de l’épidémie suite aux mutations du virus, cependant les spécialistes assurent qu’il y aura une fin à tout cela. Sur les trois scénarios de fin imaginés par ouest France, l’un semble improbable et un autre semble très inquiétant.

Scénario 1 : Le virus disparait

Etant l’hypothèse la plus optimiste, c’est la plus improbable de toutes. Si des virus tels que la variole ou la polio ont pu être totalement éradiqués avec les différents vaccins, cela semble bien compliqué pour le covid-19.

« le virus ne va pas disparaître, on va le garder avec nous de la même façon qu’on a gardé d’autres coronavirus qui causent des rhumes » explique Bruno Lina, membre du conseil scientifique. Les différentes mutations que connait le virus rendent sa disparition impossibles, de plus les vaccins prévus pour le stopper n’empêchent toujours pas la transmission de ce dernier.

Scénario 2 : l’épidémie persiste et les nouveaux variants aussi

Le variant delta a aujourd’hui relancé l’épidémie et nous vivons actuellement avec plusieurs variants. Si ces variants prennent le dessus sur l’immunité naturelle et la vaccination, nous serions dans le pire scénario envisageable. On pourrait en effet craindre l’arrivée de nouvelles vagues d’épidémie avec beaucoup plus de variants, ce qui seraient beaucoup plus difficile à contrôler et qui aurait un effet indésirable sur les hôpitaux et les personnes à risques qui en auraient besoin. Bruno lima rassure quant à ce scénario qui fait partie des moins probables. Est-il possible d’avoir un variant plus contagieux que le variant Delta ? « On a du mal à l’imaginer car c’est déjà l’un des virus les plus transmissibles qui existe dans le monde ».

Scénario 3 : Le Covid devient un virus banal à jamais

Comme certains autres virus que l’on connait, le Covid-19 deviendrait un virus respiratoire banal. Son impact serait alors largement réduit et il ferait alors partie des coronavirus qui circulent chaque hiver, qui « fonctionnerait » un peu comme la grippe.

Cette hypothèse, étant la plus probable est également l’une des plus rassurantes. Elle comporte également l’éventualité d’une vaccination de rappel.

Dans ce scénario, l’immunité collective internationale jouera un rôle crucial dans le passage de l’état de pandémie actuelle à ce scénario. On comprend alors que ce n’est toujours pas fini avec le coronavirus.