Dès février le taux du Livret A devrait atteindre son plus haut niveau en 12 ans

Dès février le taux du Livret A devrait atteindre son plus haut niveau en 12 ans

11 janvier 2023 à 13h59 par La Rédaction

Hausse attendue du taux du Livret A en février, grâce à l'inflation élevée et aux taux directeurs en augmentation.

Le taux du Livret A, un des livrets d'épargne les plus répandus en France, devrait augmenter à partir du 1er février prochain. La Banque de France, qui est chargée de calculer le taux, devrait proposer un taux compris entre 3,2 et 3,3%. Ce serait le plus haut taux enregistré depuis 2009. La formule de calcul du taux du Livret A dépend notamment du niveau d'inflation. Gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a déjà préparé le terrain pour cette hausse en déclarant en décembre dernier qu'il y aurait "une nouvelle hausse du Livret A au 1er février, elle devrait être sensible".

Le taux du Livret A avait débuté l'année dernière à un plancher de 0,5%, mais a augmenté deux fois en 2021, pour atteindre son taux actuel de 2%. La rémunération de ce livret est calculée à partir de la moyenne entre le taux d'inflation des six derniers mois et la moyenne des taux interbancaires, auxquels les banques s'échangent de l'argent à court terme. Cette rémunération entraîne également celle du Livret de développement durable et solidaire (LDDS).

Actuellement, l'inflation en France est élevée, elle a atteint 5,9% en décembre selon l'Insee, et les taux directeurs de la Banque centrale européenne ont également augmenté. Ces facteurs devraient entraîner une hausse du taux du Livret A. En prenant un taux de 3,2%, une personne ayant 10.000 euros sur son Livret A verrait sa rémunération passer de 200 euros à 320 euros en une année.

Il est important de noter que les livrets d'épargne tels que le Livret A et le LDDS totalisent plus de 500 milliards d'euros d'encours à fin novembre selon les dernières données de la Caisse des dépôts. De plus, ces livrets présentent des avantages pour les épargnants: un taux d'intérêt garanti, exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux et l'argent déposé est disponible à tout moment. Cependant, il est important de noter que ces placements ont un coût important pour les acteurs financiers qui doivent rémunérer les dépôts.