Dordogne : le GIGN forcé d’intervenir sur un homme armé dangereux

Dordogne : le GIGN forcé d’intervenir sur un homme armé menaçant

2 juin 2021 à 22h56 par Othmane Taki

La fête des Mères aurait pu bien mieux commencer dans le village de Lardin-Saint-Lazarre en Dordogne.

Tout a commencé dans la nuit de samedi à aujourd’hui. Les gendarmes sont réquisitionnés sur place après un appel indiquant visiblement des violences conjugales. Selon les premières indications, l’homme recherché serait en possession d’une arme et présenterait un profil potentiellement dangereux.

Aussitôt sur place, les forces de l’ordre auraient alors été la cible de plusieurs tirs de l’assaillant. La situation commençant donc à se compliquer, l’ensemble des habitants de ce paisible village de Dordogne est alors sommé de rester confiné, la gendarmerie bouclant le secteur.

150 militaires déployés sur place

Sur place, ce ne sont pas moins de 150 militaires dont des hommes du GIGN qui sont déployés, ainsi que deux hélicoptères qui ne cessent de survoler le village et ses alentours afin de retrouver l’homme au profil dangereux.

De son côté, Frédéric Périssat, le préfet de la Dordogne, maintient le niveau de vigilance et de prudence à son maximum : « Les habitants ne doivent pas sortir de chez eux et ne pas circuler dans la commune ». Un homme armé, dangereux et se cachant : un scénario qui se rapproche étroitement de celui du meurtrier des Cévennes, il y a quelques semaines.