Emmanuel Macron, le chef d’Etat est en danger

Emmanuel Macron, le chef d’Etat est en danger

22 juillet 2021 à 10h27 par Ziad Drissi

Depuis les révélations choc du Monde et de Forbidden Stories, les victimes du logiciel Pegasus se multiplient. Aujourd’hui on apprend que c’est un des téléphones d’Emmanuel Macron qui a été pris pour cible.

Le président de la République espionné ?


Etant un président très connecté et souvent sur les réseaux, Emmanuel Macron est une cible parfaite pour les services marocains. Le logiciel espion Pegasus a été utilisé de multiples fois sur de nombreux hommes politiques depuis 2019. Ainsi, Edouard Philippe et 14 autres membres du gouvernement font partie de la liste des « surveillés ». Une situation qui inquiète fortement l’Elysée.


En effet, plusieurs données et conversations du Président ont pu être entièrement récupérées. Micro et caméra activés à distance, Emmanuel Macron n’aurait pas été assez scrupuleux lors de l’utilisation de ses téléphones. L’Anssi et la DGSI auraient recommandé au chef de l’Etat d’utiliser les lignes ultrasécurisée des téléphones Teorem ou Cryptosmart.


 

L’enquête de l’Elysée est ouverte :


Un des anciens conseillers s’est confié : « C’est peut-être par fainéantise qu’on ne fait pas assez attention, mais aussi parce qu’on se surestime et qu’on se dit que personne n’oserait pirater le téléphone du chef de l’État français ! ».


Si le numéro du président était sur la liste, rien ne prouve aujourd’hui que le président a été espionné. En effet, si on sait que c’est un service marocain qui a renseigné le numéro du président dans la liste, on ne dispose pas d’informations sur des éventuelles écoutes ou sur des signes de surveillance flagrants. L’Élysée prend cette affaire très au sérieux : « Si les faits sont avérés, ils sont évidemment très graves »