Jean Castex confirme l’arrivée d’une troisième dose de vaccin

Quels effets secondaires risque-t-on en cas de troisième dose de vaccin ?

27 août 2021 à 11h41 par Ziad Drissi

A partir du 1er septembre, les personnes fragiles de plus de 65 ans, ou les personnes présentant des comorbidités pourront recevoir une troisième dose du vaccin anti-Covid, a annoncé le premier Ministre, Jean Castex. Un rappel ayant pour objectif de renforcer l’efficacité de la protection vaccinale.

Une troisième dose du vaccin :

A partir du 12 septembre, les résidents des Ehpad pourront recevoir une troisième dose du vaccin anti-Covid. La Haute Autorité de Santé a jugé ce rappel nécessaire pour les plus fragiles ainsi,  les personnes atteintes de comorbidités et les plus âgées.

Le Premier ministre a affirmé sur RTL que la campagne de vaccination pour une troisième dose de vaccin débutera « à partir du 12 ou du 13 septembre […] Pour tous les plus de 65 ans ou présentant des comorbidités, ils pourront, dès le début du mois de septembre, reprendre rendez-vous pour avoir leur troisième dose ».

Pourquoi un tel délai entre les doses ?

Pour obtenir la troisième dose du vaccin, il faut compter environ 6 mois entre la fin du schéma vaccinal initial (1 ou 2 doses en fonction des vaccins antérieurs) et l’administration de cette nouvelle dose. La troisième dose est d’ailleurs jugée nécessaire parce que « la protection vaccinale chez certaines personnes – les plus fragiles, les plus âgés baisse » a cité le chef du gouvernement. D’après ce dernier, avec la vaccination « on a 8 fois moins de chances d’être contaminé, 11 fois moins de chances d’aller à l’hôpital » a-t-il poursuivi. Heureusement, aujourd’hui malgré l’arrivée de la quatrième vague, 62,9% de la population est vaccinée, ce qui rassure les épidémiologistes et qui garantit une certaine protection contre le coronavirus.