Sports

JO de Paris: Macron invité à s'envoler avec les taxis volants

8 juillet 2024 à 10h31

JO de Paris: Macron invité à s'envoler avec les taxis volants

Le président français pourrait devenir le premier Européen à tester les taxis volants pendant les Jeux Olympiques de Paris, une initiative proposée par le patron d'ADP.

Imaginez-vous survoler Paris en taxi volant pendant les Jeux Olympiques de 2024? C'est l'expérience que pourrait vivre Emmanuel Macron, si l'invitation d'Augustin de Romanet, le dirigeant des Aéroports de Paris (ADP), est acceptée.

Dans une récente interview, Romanet a partagé son enthousiasme à l'idée de voir le chef de l'État inaugurer ce mode de transport innovant. Ces taxis aériens, appelés 'Volocity', sont le fruit d'une collaboration entre ADP, la région Île-de-France et la startup allemande Volocopter. Dotés de 18 rotors et fonctionnant à l'électricité, ils représentent un pas vers la réduction de l'impact environnemental de l'aviation.

Le projet initial prévoyait de proposer ces services contre paiement durant les JO. Cependant, des obstacles réglementaires ont contraint les organisateurs à revoir leurs plans. La certification de l'Agence européenne de sécurité aérienne, nécessaire pour transporter des clients, n'est pas encore obtenue. ADP espère maintenant obtenir l'approbation pour des démonstrations gratuites avec des pilotes professionnels.

Le 'vertiport', plateforme dédiée au décollage et à l'atterrissage de ces engins, est idéalement situé près de Notre-Dame, soulignant l'ambition de Romanet d'intégrer ces taxis volants dans le paysage parisien pour la réouverture de la cathédrale.

La réception de cette technologie n'est toutefois pas unanime. Des critiques soulignent le caractère élitiste de ces taxis volants, tandis que leurs promoteurs mettent en avant leur potentiel pour des interventions d'urgence, telles que le transport rapide de patients ou d'organes pour greffe.

Reste à voir si le président Macron acceptera l'invitation à s'envoler au-dessus de la capitale, marquant ainsi un tournant historique pour les transports urbains lors de ce grand événement sportif international.