Gossips

Julien Bert en difficulté financière « ses 3 cartes bancaires ne sont pas passées : paiement refusé x 3 »

14 juin 2024 à 11h18

Julien Bert ses 3 cartes bancaires ne sont pas passées : paiement refusé x 3

L'ex-candidat de télé-réalité, Julien Bert, confronté à des problèmes d'argent, peine à payer les soins urgents de son chien.

La vie de Julien Bert, connu pour ses participations à des émissions de télé-réalité, semble loin des paillettes et du glamour. Après sa séparation avec Hilona Gos et un procès coûteux, Julien se fait rare sur les réseaux sociaux, ne partageant que quelques nouvelles, toujours avec le sourire. Pourtant, selon des rumeurs, il serait aujourd'hui dans une situation financière délicate.

Le blogueur @skyresstvr laisse entendre que Julien, qui aurait trouvé une nouvelle compagne ressemblant à son ex, serait à sec. Suite à une condamnation lui ordonnant de verser une somme importante à son ancienne entreprise, Julien n'aurait plus de partenariats commerciaux et aurait même dû retourner vivre chez son père.

Hilona, de son côté, indique qu'elle continue de payer des dettes, sous-entendant que Julien ne l'a pas encore remboursée. Alors que l'influenceur a fait appel de sa condamnation, sa vie quotidienne est loin d'être aisée. Récemment, son chien Roméo a été gravement blessé, nécessitant des soins d'urgence et 16 points de suture.

Face à la facture vétérinaire, Julien a exprimé son étonnement et son inquiétude pour ceux qui, comme lui, n'ont pas les moyens de payer de telles sommes. Il a même lancé un appel aux mutuelles animales, espérant trouver un partenariat. Une source aurait révélé que Julien a tenté de payer les frais en plusieurs fois, sans succès, ses cartes étant refusées.

Julien Bert se retrouve donc dans une position où il cherche activement des solutions pour faire face à ses obligations financières, tout en prenant soin de son fidèle compagnon à quatre pattes. Cette mésaventure souligne les difficultés rencontrées par l'influenceur et l'importance de la gestion financière pour les personnalités publiques.