Faits divers

Christmas Abbott de 'Big Brother' confrontée à un scandale de vengeance pornographique

29 janvier 2024 à 15h22

Christmas Abbott de 'Big Brother' confrontée à un scandale de vengeance pornographique

L'ancienne candidate de 'Big Brother', Christmas Abbott, fait face à une situation difficile alors que son ex-compagnon est arrêté pour avoir partagé des images intimes d'elle sans son consentement.

Christmas Abbott, connue pour sa participation à l'émission de télé-réalité 'Big Brother', traverse une épreuve personnelle. Son ex-partenaire et père de son fils, Benjamin Bunn, a été arrêté en Caroline du Nord pour avoir prétendument diffusé sans autorisation des images explicites de Christmas.

Des documents judiciaires révèlent que Bunn, qui a un fils de cinq ans nommé Loyal avec Abbott, a été arrêté en octobre et inculpé pour trois chefs d'accusation de divulgation d'images privées. Il a été libéré sous caution après avoir payé 30 000 dollars.

Des sources proches de l'enquête ont indiqué que Abbott était harcelée par un compte anonyme qui se faisait passer pour elle. Elle soupçonnait que Bunn était à l'origine de ce compte et qu'il utilisait ce dernier pour publier des photos issues d'un compte où elle propose du contenu pour adultes, accessible moyennant un paiement.

Après avoir rapporté ses soupçons aux autorités, une enquête a été menée. La police a obtenu un mandat et a finalement arrêté Bunn. Il doit comparaître devant le tribunal en février.

Les fans de 'Big Brother' se souviendront de Christmas pour ses performances dans les saisons 19 et 22, où elle a terminé troisième et quatrième. Outre sa carrière à la télévision, elle est également entraîneuse de CrossFit et ancienne membre d'une équipe de stands en Nascar.

Les problèmes entre Abbott et Bunn ne sont pas nouveaux. Peu de temps avant la naissance de leur fils, Christmas avait des doutes sur la fidélité de Benjamin et avait confronté une présumée maîtresse dans une salle de sport à Tampa. La situation avait dégénéré lorsque Christmas avait heurté la voiture de la femme. La police était intervenue, mais avait décidé de ne pas la poursuivre immédiatement en raison de sa grossesse avancée. Elle s'était rendue aux autorités quelques mois plus tard, après son accouchement.

Christmas Abbott a finalement évité la prison, plaidant coupable pour un délit mineur de méfait criminel. Elle a été condamnée à un an de probation et à 25 heures de service communautaire, en plus de devoir payer 1 357,95 dollars de dommages et intérêts.


.swiper-button-prev.swiper-button-rounded { background-color: transparent; }