La fin du SMS, roi de la communication écrite ?

La fin du SMS, roi de la communication écrite ?

9 janvier 2023 à 11h06 par La Rédaction

Le SMS, victime des réseaux sociaux et des applications de messagerie.

Le SMS, technologie phare de la communication par téléphone portable depuis sa création il y a 30 ans, connaît un déclin progressif au profit des applications de messagerie. Cette tendance s'est encore confirmée lors du passage à la nouvelle année, avec une chute significative du nombre de SMS échangés par les abonnés des principaux opérateurs français.

Chez Orange, le premier opérateur du pays, le nombre de SMS envoyés et reçus a diminué de 12,7% et 19,25% respectivement lors des 48 heures du 31 décembre au 1er janvier, malgré un pic de 671.758 SMS échangés entre minuit et minuit et une minute. SFR a enregistré une baisse similaire de 12% des SMS envoyés pendant la nuit du passage à la nouvelle année, tandis que Bouygues Télécom a constaté une baisse de 5% de l'envoi de SMS.

Ce déclin du SMS peut être attribué à la popularité croissante des applications de messagerie telles que WhatsApp, Messenger et Telegram, ainsi qu'aux systèmes de messagerie propres aux fabricants de téléphone, tels que les iMessages d'Apple, de plus en plus utilisés par les adolescents comme signe de distinction sociale. En outre, les réseaux sociaux, qui disposent chacun de leur propre système de messages privés, ont également contribué à la désaffection pour le SMS.

La preuve en est que, alors que le volume total de SMS envoyés par les abonnés d'Orange a diminué de 4,4%, l'échange de données a atteint des niveaux jamais vus, avec une hausse de 37,7% en un an. Bouygues Télécom a également constaté une utilisation deux fois plus importante de la data le 1er janvier entre minuit et minuit et demi, par rapport aux autres jours de l'année, et SFR a enregistré une augmentation du trafic sur les applications de messagerie.

Il semble donc que le SMS, bien que toujours utilisé dans certains contextes, a perdu son statut de moyen de communication privilégié au profit des applications de messagerie et des réseaux sociaux.