Gossips

Le couple Zelensky s'est-il vraiment offert une Bugatti à 4,5 millions d'euros?

3 juillet 2024 à 9h51

Le couple Zelensky s'est-il vraiment offert une Bugatti à 4,5 millions d'euros?

Une fausse information s'est répandue comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, prétendant que la femme du président ukrainien aurait fait l'acquisition d'une voiture de luxe. Voici ce qu'il en est vraiment.

Imaginez un peu : pendant que l'Ukraine est en pleine crise, des bruits courent que la première dame, Olena Zelenska, aurait craqué pour une voiture hors de prix. Cette histoire, qui a fait le tour de l'internet, prétend qu'elle aurait dépensé 4,5 millions d'euros pour une Bugatti Tourbillon. Mais accrochez-vous, car tout cela n'est qu'un gros mensonge.

Des publications virales sur les réseaux sociaux ont fait croire que pendant que son pays fait face à la guerre, Olena Zelenska se serait offert cette voiture de luxe avec l'argent de l'Union européenne. Une vidéo et une facture circulaient, prétendument confirmant cette histoire. Mais très vite, cette rumeur a été démontée.

La concession Bugatti de Paris, visée par ces accusations, a rapidement clarifié les choses. Ils ont publié un communiqué pour dire que tout ça, c'était du bidon. Ils n'ont jamais vendu de voiture à Olena Zelenska et la fameuse facture était truffée d'erreurs. L'adresse était mal écrite, il manquait des informations importantes et même le design du document était passé de mode.

En réalité, la vidéo montrant l'achat supposé était un deepfake, une vidéo truquée avec de l'intelligence artificielle. Le visage de l'homme qui se disait employé de Bugatti a été identifié comme étant un visage générique, trouvé dans une base de données. Donc, clairement, il ne travaillait pas pour la concession.

Face à cette fausse nouvelle, la concession a décidé de ne pas laisser passer ça. Ils vont porter l'affaire en justice pour faux et usage de faux, usurpation d'identité et diffamation. C'est un rappel sérieux que sur internet, il faut rester vigilant et ne pas croire tout ce qu'on lit, surtout quand ça semble aussi incroyable.