Gossips

Le mannequin Zahia Dehar brise le silence sur ce qu'elle a vécu : « j'ai tenté de me suicider »

2 octobre 2023 à 13h06

Zahia Dehar brise le silence sur ce qu'elle a vécu : « j'ai tenté de me suicider »

Zahia Dehar brise le silence lors de son passage dans l'émission 'Quelle Époque'. Elle se confie sur les souffrances causées par son ex.

Lors de son passage bouleversant dans l'émission "Quelle Époque", Zahia Dehar, la mannequin franco-algérienne, a choisi de briser le silence qui entourait ses souffrances infligées par son ex-compagnon. Ce témoignage courageux et émouvant révèle une histoire de manipulation, de violences physiques et mentales, et de survie.

Zahia Dehar était l'invitée du plateau de l'émission "Quelle Époque", où elle a fait preuve d'une rare vulnérabilité en partageant les sombres chapitres de son passé. Le 30 septembre, elle a choisi de lever le voile sur les cicatrices invisibles de son parcours.

Un parcours découvert dans la lumière des médias

Initialement connue du grand public à travers une affaire de mœurs impliquant plusieurs footballeurs, Zahia Dehar a transformé sa notoriété en une carrière dans la mode, collaborant avec divers artistes. Cependant, derrière la façade de la réussite, se cachait un passé douloureux qui a trouvé écho lors de son entrevue à l'émission.

Désormais actrice, Zahia Dehar a profité de sa présence sur le plateau pour promouvoir le film "L’air de la mer rend libre" de Nadir Moknèche, prévu en salles le 4 octobre. Une évolution dans sa carrière qui s'accompagne d'une révélation poignante sur les violences faites aux femmes, un sujet qui résonne profondément en elle et qu'elle avait déjà abordé par le passé sur Instagram.

Au cœur du témoignage de Zahia Dehar se trouvent des moments de douleur, d'abus émotionnel, physique, et mental. Elle a révélé : "J’ai été manipulée petit à petit et je dérivais vers la folie, il me rabaissait, j’avais perdu toute confiance en moi, j’avais même peur de sortir acheter des fruits, je pleurais." Ces mots, porteurs d'une souffrance indicible, dévoilent une descente aux enfers, où la réalité de l'abus émotionnel était omniprésente.

Des pensées sombres et des actes désespérés

Zahia Dehar n'a pas hésité à partager des aspects plus sombres de son histoire, révélant qu'elle avait pensé au suicide et qu'elle s'était mutilée. Elle explique : "La douleur était tellement forte que j’avais même perdu mes capacités mentales." Ces confessions déchirantes offrent un aperçu de la gravité des épreuves qu'elle a endurées.

Face à ces tourments, Zahia Dehar a décidé de prendre des mesures, cherchant la justice contre son ex-compagnon. Cependant, la réalité de la quête de justice s'est avérée être un chemin ardu. Les autorités ont répondu : "Vous n’avez pas beaucoup de preuves parce que c’est de l’abus émotionnel." Des réponses décourageantes qui soulignent les obstacles auxquels sont confrontées de nombreuses victimes d'abus émotionnels.

Aujourd'hui, Zahia Dehar a émergé de cette spirale infernale, n'étant plus en couple avec l'homme qui lui a infligé ces tourments. Pourtant, le coupable réside à Londres, échappant apparemment à toute forme de justice. Zahia a révélé les manœuvres de son ex-compagnon pour effacer toutes les preuves de son comportement manipulateur, laissant derrière lui une victime avec peu de recours légaux.