Société

Le manque de sommeil chez les ados : des conséquences inquiétantes

15 février 2023 à 13h20

Le manque de sommeil chez les ados : des conséquences inquiétantes

Des conséquences alarmantes sur la santé et les résultats scolaires

Le manque de sommeil chez les adolescents est une réalité préoccupante. En effet, une dette chronique de sommeil peut entraîner une détérioration des résultats scolaires et avoir des répercussions sur la santé quotidienne d'un adolescent. Selon une étude menée par une équipe de chercheurs des universités de Paris-Nanterre et de Strasbourg pour la Fondation Vinci autoroutes et la Fédération nationale des écoles, des parents et des éducateurs, un adolescent sur deux dort moins de 7 heures par nuit et présente une dette chronique de sommeil.

L'étude a été menée auprès de 115 familles constituées d'un adolescent âgé de 14 ans en moyenne, d'un ou deux parents et d'un ou plusieurs frères et sœurs. Elle s'est déroulée sous forme d'entretiens individuels et collectifs, mais aussi de questionnaires sur le sommeil et la qualité de vie. Un suivi par actimétrie, une analyse des mouvements du corps pendant le sommeil, a également été effectué.

Le total de 7 heures de sommeil par nuit est extrêmement insuffisant pour un adolescent. Selon le Réseau Morphée, une association spécialisée dans la prise en charge des troubles du sommeil, "l'adolescent a encore des besoins de sommeils importants. Pour être en forme, 9 heures de sommeil en moyenne lui sont nécessaires."

Plusieurs collégiennes confirment cette tendance à la baisse, et décrivent les conséquences du manque de sommeil sur leur quotidien. "Je regarde Netflix et je m’endors vers 23h45", décrit Keyla, en classe de 5e. "On est fatigué le lendemain", "parfois, j'écoute les profs et je pars dans mes idées, je n’arrive plus à suivre", abondent deux de ses camarades.

Si l'Académie nationale de médecine a récemment qualifié de "problème de santé publique" les conséquences de l'exposition à la lumière des écrans pour les enfants et les adolescents, ces nouveaux travaux insistent particulièrement sur l'influence qu'ont les habitudes des parents sur le cycle de sommeil de leurs enfants. Les habitudes des parents en matière de sommeil peuvent avoir une influence importante sur la qualité du sommeil de leurs enfants. "Si les parents sont attentifs au sommeil, à leur propre sommeil, sont attentifs à celui de leurs enfants, les adolescents sont imprégnés de cet exemple et vont eux-mêmes être plus attentifs à leur sommeil", confirme à BFMTV Bernadette Moreau, déléguée générale de la Fondation Vinci Autoroutes, en charge de l’étude.

Cette étude décrit également les conséquences du manque de sommeil chez les adolescents et pointe des effets délétères sur leur qualité de vie, en particulier sur l'humeur, les résultats scolaires et les performances sportives. Le manque de sommeil peut entraîner une diminution du volume de matière grise du cerveau des adolescents, selon des travaux de 2017 de chercheurs de l'Inserm publiés dans la revue Scientific Reports. 


.swiper-button-prev.swiper-button-rounded { background-color: transparent; }