Le verdict de la justice européenne sur le port du voile au travail :

Cour de justice union européene

16 juillet 2021 à 12h23 par Ziad Drissi

Jeudi 15 juillet 2021, la justice européenne rend un nouveau verdict au sujet du port du voile au travail. Après la plainte des deux musulmanes il y a quelques mois, la cour européenne vient de décider que l’interdiction du voile au travail n’était pas discriminatoire si l’employeur décidait de l’interdire.

Port du voile, un sujet controversé :


Le port du voile est un sujet qui fait débat depuis de nombreuses années. En effet, les avis divergent en France. Certains estiment que les signes extérieurs de religion n’ont pas à être exposés sur la place publique, tandis que d’autres pensent que dans un pays laïc comme la France, le port du voile devrait être autorisé.


Il y quelques jours, le débat a refait surface suivant l’affaire des deux musulmanes qui ont saisi la cour du Luxembourg pour contester les règles sur le port du voile sur leur lieu de travail.

La justice vient de trancher :


Après des jours de conciliation, un nouveau verdict est tombé de la part de la justice européenne. Interdire le port du voile sur un lieu de travail n’est plus considéré comme discriminatoire.


La cour écrit : « L’interdiction du port de toute expression visible de convictions politiques, philosophiques ou religieuses peut être justifiée par la nécessité pour l’employeur de projeter une image de neutralité à l’égard de la clientèle ou d’éviter des conflits sociaux. Il est particulièrement important que l’employeur ait démontré qu’en l’absence d’une telle politique de neutralité, sa liberté d’entreprendre serait entravée parce qu’il subirait des conséquences négatives en raison de la nature de ses activités ou de l’environnement dans lequel elles sont exercées »