Société

Les transports en commun se sont dégradés en Île-de-France

3 juillet 2024 à 9h53

Les transports en commun se sont dégradés en Île-de-France

Une récente enquête révèle le mécontentement des Franciliens concernant la dégradation des transports en commun ces cinq dernières années.

Les transports en commun en Île-de-France ne font pas l'unanimité. Une étude menée auprès de plus de 2500 habitants de la région montre que la moitié des usagers estiment que la qualité des services s'est détériorée. Les raisons principales de cette insatisfaction seraient la ponctualité et la fréquence des transports, incitant certains à modifier leurs habitudes de déplacement.

Les résultats de l'enquête, menée par le collectif Mobilité, indiquent que les usagers les moins fréquents sont les plus critiques, notamment en raison de l'absence d'abonnements adaptés à leurs besoins. Malgré ces critiques, la proximité des transports en commun reste un critère essentiel pour le choix de leur lieu de résidence pour 67% des répondants.

Il y a toutefois un espoir avec l'arrivée du Grand Paris Express, un projet de réseau de transport attendu par 43% des Franciliens comme une amélioration potentielle. Cette nouvelle infrastructure est vue comme une solution possible aux problèmes actuels et pourrait inciter davantage de personnes à privilégier les transports en commun.

Les responsables du collectif Mobilité admettent que la perception négative des usagers est un défi à relever. Ils soulignent l'importance des transports en commun dans la vie quotidienne des Franciliens et l'attente de services améliorés.