URBAN HIT

2 février 2017 à 16h43 par La rédaction

C'est dans la nuit du 29 décembre 2013 que cette scène affreuse a eu lieu à Colombes. En effet, Vladimir B. plus connu sous le nom du « monstre de Colombes » vient d'être jugé aux assises de Nanterre pour le meurtre d'un SDF.

Au cours de ce jugement, Jean, a témoigné à la barre de la cour d'assises des Hauts-de-Seine ce mardi :
Il avait du sang partout. J'ai cru que c'était une victime, qu'il avait passé trois jours enfermé dans une cave à se faire tabasser.
Vladimir est âgé de 26 ans et est doté d'un équilibre psychique très fragile, voir complètement fou. Les jurés sont revenus sur les faits. C'est dans la nuit du 29 décembre que Jean et ses amis faisaient la fête dans une maison à Colombes. Vers trois heures du matin, Vladimir a tenté de s'incruster, et se sentant rejeté il a expliqué à Jean : « J'ai tué un homme et j'ai bu son sang ». Bien évidemment, Jean n'y croyait pas, trouvant cette scène aberrante. Pourtant, ce dernier a tout de même appelé la police, et à leur arrivée, Vladimir a expliqué à nouveau avoir tué un homme et bu son sang. La police s'est alors rendue sur place et a découvert une scène d'horreur, comme le prouvent les photos diffusées à l'audience. L'un des policiers explique :
Sa gorge est tranchée. En fait, il a été égorgé des deux côtés. De gauche à droite et de droite à gauche, et les blessures se sont rejointes au milieu A côté du corps, il y avait un globe oculaire. Son oeil droit a été énucléé.
Notons que d'après l'autopsie, l'homme n'était pas encore mort. Très discret, Vladimir ne dit pas grand-chose pendant l'audience. Le procès est sur le point de se terminer, nous attendons donc sa sentence...