URBAN HIT

24 septembre 2015 à 12h55 par La rédaction

Ils ont escroqué les Assedic et Pôle emploi à Evry entre 2003 et 2011, ils vont devoir rembourser leurs allocations chômage. Et la note est bien salée.
 406 000 �?� pour le mari, également condamné à 3 mois de prison pour cette escroquerie en récidive et 235 000 �?� et 18 mois de prison avec sursis pour sa femme. Pour toucher de telles sommes, l'homme de 68 ans avait fourni des attestations de salaire de 10 298 �?� brut mensuel de l'entreprise, qu'il avait un temps dirigée. Le prévenu a beau avoir assuré que ces attestations étaient vraies, le tribunal ne l'a pas cru. Les attestations de sa femme, âgée de 67 ans, au nom de la même entreprise, étaient fausses, le couple l'a reconnu. « Ces faits ont une gravité toute particulière, s'agissant d'une atteinte à la collectivité nationale », a souligné le président du tribunal.