MUSIQUES

13 Block : le groupe attaqué en justice par le ministère de l'Intérieur ? [VIDÉO]

04 novembre 2019 à 12h00
Le titre 'Fuck le 17' de 13 Block ne passe pas auprès des autorités.

Il y a quelques jours, était dévoilé le clip de Fuck le 17, du groupe 13 Block. Problème, ce titre ne passe pas du tout auprès des autorités qui envisagent carrément de déposer plainte contre le groupe, pour incitation à la violence et à l'hostilité envers les dépositaires de l'ordre public. Éric Morvan, directeur de la police nationale a été très précis sur ce point, “La provocation à la haine antiflic, la glorification du communautarisme, la promotion des trafics mortifères et d’un machisme pitoyable, tout dans le clip de 13 Block est écœurant. Il n’existe pas de délit de bêtise, mais pour le reste, je ferai le nécessaire.”

Le ministère de l'Intérieur envisage une plainte

Même son de cloche du côté du gouvernement. En effet, Laurent Nuñez, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, n'a pas hésité à réagir. Selon lui, ce genre d'insultes et d'appels à la violence n'a pas lieu d'être, notamment dans une période sociale aussi compliquée que celle que traverse le pays. Ce genre de pratique n'est cependant pas une grande première puisqu'en 1995, NTM a été condamné à une grosse amende pour insultes.

En 1997, ce sont les membres du Ministère Amer qui avaient écopé de la même sanction. Enfin, en 2003, c'est Sniper qui a directement été attaqué par celui qui deviendra président de la République, Nicolas Sarkozy, qui l'accusait de véhiculer une certaine haine de la société. Ce dernier sera toutefois relaxé et s'en sortira sans le moindre problème.