6 policiers de la CSI 93 accusés de trafic de stupéfiants, placés en garde à vue.

URBAN HIT

30 juin 2020 à 8h21 par La rédaction

6 policiers, membres de la CSI 93, ont été arrêtés et placés en garde à vue.

Ce lundi 29 juin, six policiers membres de la compagnie de sécurisation et d'intervention de Seine-Saint-Denis (CSI 93), ont été arrêtés et placés en garde à vue par les officiers de l'IGPN, la police des polices. Ces derniers sont accusés par les forces de l'ordre, de racket, de vol, de possession et de transport de stupéfiants. C'est sur la base de soupçons de leur hiérarchie que l'enquête a été lancée.

Placés sur écoute directement sur leur lieu de travail, dans leur véhicule et enfin, dans leur vestiaire, ces derniers ont également vu leurs comptes bancaires être épluchés. C'est d'ailleurs grâce à cette étude des comptes bancaires, que les autorités ont découvert des entrées d'argent suspectes. Des éléments à charge, selon les autorités, qui ont donc décidé d'agir.

La CSI 93 elle, n'en est pas à son premier dérapage. En effet, au mois d'août 2019, six autres membres de la compagnie ont été placés en garde à vue après avoir été soupçonnés d'être impliqués dans la violente interpellation d'un jeune homme de 20 ans, du côté de Saint-Ouen. Soucieux de calmer la situation, le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a "décidé d'engager une réflexion sur la réorganisation des unités de police de la CSI 93 à laquelle appartiennent les fonctionnaires mis en cause".