tonimage
tonimage

A compter du 2 août, l'humanité aura consommé la totalité des ressources de la planète pour l'année 2017.

URBAN HIT

27 juillet 2017 à 12h21 par Florian

L'humanité va donc vivre à crédit jusqu'au 31 décembre prochain.

L'ONG Global Footprint Network tire la sonnette d'alarme : "Cette journée est passée de fin septembre en 1997 au 2 août cette année". En effet, dès le 2 août prochain, l'humanité aura usé toutes les ressources de la planète pour l'année 2017. Cela veut dire que nous vivrons donc à crédit jusqu'au 31 décembre prochain : "Cela signifie qu’en sept mois, nous avons émis plus de carbone que ce que les océans et les forêts ne pouvaient absorber en un an, nous avons pêché plus de poissons, coupé plus d’arbres, fait plus de récoltes, consommé plus d’eau que ce que la Terre a pu produire sur cette même période", indique dans un communiqué l’ONG de protection environnementale WWF. "Pour subvenir à nos besoins, nous avons aujourd’hui besoin de l’équivalent de 1,7 planète".

Si cela ne changera rien dans nos habitudes, il faut savoir que plus nous vivons à crédit, plus notre planète se détériore. En effet, les ressources de la terre ne sont pas inépuisables et il y a bien un jour où nous nous retrouverons sans rien : "Vivre à crédit ne peut être que provisoire parce que la nature n’est pas un gisement dans lequel nous pouvons puiser indéfiniment.". Plus incroyable encore, si toute la terre vivait comme aux Etats-Unis, il nous faudrait compter cinq planètes pour avoir assez de ressources sur une année, cinq !