A Genève, le "café-pipe" ferme officiellement ses portes.

URBAN HIT

14 août 2017 à 12h34 par Florian

La fin du café-pipe aura finalement été bien plus rapide que prévue.

On s'y attendait tout de même un petit peu tant le concept est osé. En effet, un entrepreneur répondant au nom de Bradley Charvet, souhaitait ouvrir le tout premier café pipe de Suisse ! L'idée était donc de prendre un petit café - option fellation pour la modique somme de 60 francs suisse. Confiant, Bradley assurait alors "Le café est un moment privilégié et rapide. Des études ont démontré que les hommes étaient plus performants au travail après avoir été satisfaits durant la matinée".

Malheureusement pour lui, ses détracteurs auront eu raison de son commerce puisqu'avant même d'ouvrir ses portes, le café pipe les a déjà fermé. En effet, si le concept existe déjà en Thaïlande (en même temps, qu'est-ce qui n'existe pas en Thaïlande ?), celui-ci était tout nouveau en Suisse. Malgré l'autorisation de la prostitution, le fait d'ouvrir cette maison close aux arômes capucino-latte-sexo-domination était perçu comme une véritable infamie. Immorale, l'idée n'a donc pas été validée par la chambre de commerce. Bon joueur, Bradley lui, a décidé de "laisser la place".