tonimage
tonimage

Âgé de 89 ans, il passe devant la Cour de cassation pour avoir aidé sa femme à mourir.

URBAN HIT

2 novembre 2017 à 13h57 par La rédaction

La plus haute juridiction française doit se pencher, ce jeudi, sur le cas de Jean Mercier, 89 ans.

En effet, en 2011, l'homme avait pris la décision d'aider sa femme à mourir. Après un peu plus de 50 ans de mariage, celui-ci ne supportait plus de voir sa femme souffrir d'une dépression chronique, de complications liées à ses multiples tentatives de suicide et d’une fracture du poignet très handicapante. Pour se faire, - et à la demande de sa femme - celui-ci a décapsulé les 28 comprimés de sa plaquette de somnifères avant de les glisser dans sa main. Peu après, celui-ci s'est dirigé vers la cuisine afin de mélanger un flacon, de morphine à du jus de pamplemousse : « Et puis, je me suis assis à côté d’elle et on a parlé. Ensuite, elle s’est endormie… ».