Aider les réfugiés peut vous amener au tribunal et vous faire sanctionner !

URBAN HIT

1er mars 2017 à 19h07 par La rédaction

Un collectif venant en aide aux réfugiés s'est retrouvé ... accablé d'amende !

Ce collectif s'était réuni dans le 18ème afin de distribuer des sacs de nourriture pour les réfugiés vivant dans des conditions assez difficiles. Au final, ceux-ci se sont retrouvé avec un bon paquet d'amende pour stationnement gênant: "8h30 ce matin, alors qu'on va voir les policiers pour signaler notre présence, ils nous interdisent de distribuer. Ni devant le centre. Ni devant la déchetterie. Ni de l'autre côté du carrefour. Nulle part. Et pour faire bonne mesure, ils nous mettent deux amendes au moment où on part". Certains bénévoles affirment également avoir eu devant leurs yeux un "document émanant de la préfecture, et qui détaillait toutes les localisations qui nous étaient interdites" continu ainsi un membre du collectif. Le plus incroyable pour eux ? Ils avaient prévenu la police qu'ils distribueraient des petits-déjeuners aux sans abris et migrants. Malheureusement rien n'y a fait et ces bénévoles se sentent un peu trahi par la préfecture qui de son côté conteste bien évidemment les dires de ce petit collectif: "Il n'y a eu aucun arrêté pris par la préfecture de police au sujet de la distribution de nourriture. En revanche, nous demandons aux associations de se décaler pour éviter les troubles à l'ordre public". Aujourd'hui, le collectif en est à 5 amendes de 135 euros. Un peu dure, quand on sait que ce groupe survie simplement grâce aux dons.