Alexa : une enceinte connectée témoin d'un meurtre et pourrait aider à résoudre le crime !

URBAN HIT

23 décembre 2019 à 12h00 par La rédaction

Une enceinte Alexa pourrait être utilisée par la police, comme témoin dans une affaire de meurtre.

Il y a quelques jours, une enceinte connectée Alexa menaçait de mort sa propriétaire. Aujourd'hui, nous apprenons qu'une enceinte du même type pourrait être le témoin clé d'une folle affaire de meurtre. Au mois de juillet dernier, une femme était retrouvée morte par les forces de l'ordre, chez elle, en Floride. Depuis, l'enquête patine, mais l'objet connecté pourrait tout relancer.

Une enceinte Alexa, témoin clé d'une meurtre ?

Principal suspect, le conjoint de la femme tente d'expliquer ce qui a bien pu se passer. Après une grosse dispute, il aurait tiré sa femme en dehors du lit. Au pied de celui-ci, se trouve une lance de 30 centimètres, l'arme du crime. Toutefois, le mari l'affirme, il n'a pas fait exprès de tuer sa compagne ! « La force employée par l’accusé pour tirer la victime a provoqué la rupture du manche, et d’une manière indéterminée, la lame s’est nichée dans le corps de la victime, ce qui a entraîné le décès » confirme le rapport de police.

Pourtant, tout accuse le mari. Problème, les forces de l'ordre ne disposent d'aucune preuve concrète qu'il ait lui-même utilisé la lance pour assassiner son épouse. C'est pourquoi ces derniers se sont tournés vers les deux enceintes Alexa disposées au sein de la maison. Si celles-ci n'ont pas été déclenchées au moment du meurtre, il se pourrait qu'elles aient capté quelque chose. « On pense que des preuves du crime – des enregistrements audio de l’agression envers la victime, ainsi que tous les événements qui ont précédé ou suivi l’altercation peuvent être trouvées sur les serveurs informatiques, maintenus par ou pour Amazon »