tonimage
tonimage

Apple rapatrie tout son cash offshore afin de payer 38 milliards d'impôts aux Etats-Unis

URBAN HIT

18 janvier 2018 à 12h30 par La rédaction

Mais la marque à la pomme est une vraie privilégiée.

Apple a donc décidé de rapatrier tout son cash offshore afin de payer quelques 38 milliards de dollars d'impôts aux Etats-Unis. Mieux encore, la marque à la pomme va investir quelques 350 milliards de dollars dans l'économie américaine d'ici à 2022. En effet, Apple souhaite construire un nouveau campus et créer pas moins de 20.000 emplois. Cependant, cette décision ne tombe pas du ciel. En effet, si elle ne le dit pas clairement, la marque va bénéficier de la toute nouvelle réfome fiscale, votée par le congrès américain. 

Cette loi permet ainsi aux entreprises de rapatrier durant un an, tout leur argent planqué à l'étranger et celui-ci ne sera taxé qu'à hauteur de 15.5% contre 35% généralement. En gros le géant de la technologie ne paiera "que" 38 milliards au lieu des 87.5 milliards prévus. En résumé, les génats de l'industrie américaine (Apple, Amazon, Google, Microsoft etc ) n'ont payé que des impôts réduits à l'étranger durant de nombreuses annes et pourront rapatrier tout leur argent aux Etats-Unis, à des conditions très avantageuses. 

Cette réforme voulue par Trump aura-t-elle du bon ? La question reste en suspend. En effet, en 2004, une telle mesure est passée, mais celle-ci n'a pas eu les effets attendus. En effet, au lieu de réinvestir localement et de créer de la richesse aux Etats-Unis, les grosses entreprises ont... Grassement payé leurs actionnaires.