MUSIQUES

Aya Nakamura : racisme, sexisme, elle balance tout !

25 avril 2019 à 10h28



Visiblement énervée, Aya Nakamura a décidé de dénoncer le racisme et le sexisme ambiant au sein de l'industrie musicale.

Artiste à succès, Aya Nakamura a su s'imposer au sein du paysage musical français, comme en témoigne sa récente performance au festival du Printemps de Bourges. Pour l'occasion, la jeune femme a effectué une superbe prestation ! « C’était mon premier festival et j’appréhendais, je ne vais pas mentir. Mais dès la première chanson, j’avais l’impression que le public kiffait plus que moi (rires). Je viens de commencer la tournée, et les fans sont très réceptifs. »

Toutefois, la route vers un tel succès a été longue et plutôt compliquée. En effet, la chanteuse a eu énormément de mal à se faire accepter. Étant une femme noire, Aya Nakamura avoue avoir eu énormément de mal à percer. Aujourd'hui encore, celle-ci est victime de racisme et de sexisme. « Certains me demandent avec qui j’ai couché pour en arriver là. La musique, c’est mon métier, c’est toute ma vie, j’écris tous les jours. Je travaille beaucoup depuis cinq ans. Comme d’autres artistes masculins. Mais c’est plus difficile, car je suis une femme noire. Pour certains, si j’avais été plus claire de peau, j’aurais pu avoir du succès plus vite. […] Rien que de mentionner ce détail, c’est hallucinant. Cela a été plus dur. »

Afin d'imager son explication, la chanteuse a continué, assurant qu'elle avait reçu des propositions en tout genre, propositions qu'aujourd'hui encore elle n'arrive pas à comprendre. « On m’a proposé dans des shooting de faire la « Queen africaine ». C’est quoi encore, ce cliché ? […] Je ne veux pas véhiculer une fausse image, j’ai grandi dans la street. Cela passera peut-être avec le temps. »