tonimage
tonimage

Aya Nakamura s'explique sur son rapport à l'argent !

URBAN HIT

5 juin 2019 à 8h16 par La rédaction

"Plus on gagne, moins on dépense" a-t-elle récemment confié !

Avec plus de 375 millions de vues pour Djadja, Aya Nakamura s'est très vite imposée dans le paysage musical français. Aujourd'hui, la jeune femme a d'ailleurs sorti un second album et a confirmé sa place avec certains titres très réussis, comme Pookie, la Dot ou encore Copines. Mieux encore, Tory Lanez a remixé son titre phare alors que Rihanna a elle aussi été vue en train de danser sur Djadja.

Une popularité grandissante pour la jeune femme, qui en profite, même si elle l'avoue volontiers, la situation est parfois compliquée à gérer. Les fans un peu trop insistants lui pèsent sur le moral. Point positif ? L'argent, bien évidemment, qu'elle n'a d'ailleurs pas le temps de dépenser ! « Je n’ai pas le temps de le dépenser. Pour les fringues, j’ai une équipe de stylistes qui obtiennent ce qu’elles demandent. Sans parler des cadeaux : j’ai plus de cadeaux que de désirs. On ne prête qu’aux riches, plus tu gagnes, moins tu payes. »

Toutefois, elle n'est pas dupe et sait que ces cadeaux sont faits en l'attente d'un retour. « Je ne suis pas innocente, c’est aussi un échange : je sais que lorsque l’on m’offre une pièce, on espère que je sois vite photographiée avec… Du coup, c’est n’importe quoi. Tout s’empile, les sacs, les chaussures, les bijoux, les sapes, les disques d’or… »