Barack Obama invite Kendrick Lamar à la Maison Blanche pour discuter de la cause afro-américaine ! (vidéo)

URBAN HIT

14 janvier 2016 à 13h38 par La rédaction

Tout juste sorti de Compton, le voici invité à la Maison Blanche par Barack Obama en personne...


Kendrick Lamar, ce jeune artiste de 28 ans a fait un bout de chemin en quelques années et devient l'une des personnalités les plus influentes des Etats-Unis. Qu'on aime ou pas sa musique, le rappeur est très engagé politiquement et fait beaucoup pour sa communauté.

Rares sont ceux qui ont la chance de s'entretenir avec le Président des Etats-Unis, d'autant plus lorsqu'on vient du milieu Hip-Hop. Cependant, ce n'est pas pour rien si ces deux personnalités se sont rencontrées car ils partagent le même combat : la cause afro-américaine. En effet, l'artiste propose des textes engagés qui en disent long sur les problèmes sociaux dont la communauté afro-américaine est confrontée. Nous pouvons prendre comme exemple son titre "Alright" qui est devenu l'hymne contestataire des Noirs américains lors des manifestations de Cleveland contre les violences policières.

https://youtu.be/VUC_DOhfzwQ

Kendrick Lamar honoré au Sénat


Avant de s'entretenir avec Barack Obama à la Maison Blanche, le rappeur a été honoré au Sénat. C'est en mai dernier que le sénateur de Californie Isadore Hall III a nommé Kendrick Lamar "Icône Générationnelle", une façon de remercier l'artiste pour son implication dans le développement de son quartier et de son district. Chose que le rappeur mérite bien grandement car il a fait don de plusieurs centaines de milliers de dollars pour des associations sportives, des activités extra-scolaires et musicales de sa ville natale, Compton. Le sénateur a beaucoup d'estime pour Kendrick Lamar "qui a su rester lui-même, malgré sa célébrité", selon lui, il devrait être un modèle à suivre car il incarne le fait de "travailler dur et de donner à sa communauté". Il termine son discours en rappelant que son parcours doit "encourager les autres à accomplir leurs ambitions".

https://youtu.be/q0K1VmAkPV8

Un seul et même combat pour Obama et Kendrick Lamar


Malgré la grande volonté pour Barack Obama de revoir la législation sur les armes à feu, le président connait quelques difficultés pour se faire entendre. De plus, cette loi est liée de très près à la situation des Noirs américains. Il ne serait donc pas improbable que ce combat rapproche ces deux personnalités publiques. Une chose est sûre : Barack Obama et Kendrick Lamar ont beaucoup de respect l'un pour l'autre et s'apprécient. D'ailleurs, le Président avait confié il y a quelques mois quelle était sa chanson préférée. Devinez quoi ? Il s'agit de "How Much Dollar Cost ?" de Kendrick Lamar !

https://youtu.be/ghEYkpxZzlE

C'est lors de son concert au Kennedy Center de Washington que l'artiste et l'homme politique se sont rencontrés. L'entretien s'est déroulé en toute intimité dans le fameux bureau ovale devant le portrait d'Abraham Lincoln, le 16ème Président des Etats-Unis, connu pour être à l'origine de l'abolition de l'esclavage. Plusieurs sujets ont été abordés entre eux, notamment l'importance d'avoir un mentor pour la jeunesse. Un sujet particulièrement important pour Kendrick Lamar qui n'en serait peut-être pas là sans Dr.Dre ou Tupac. Le thème des problèmes de quartier a également été traité lors de leur conversation.

Jusque là, personne ne savait que ces deux protagonistes s'étaient rencontrés, mais la vidéo ci-dessus à fuité sur les réseaux sociaux. La vidéo appelée "Pay It Forward" est une campagne gouvernementale pour rappeler l'importance du tutorat pour la jeunesse américaine. Bien sûr, Kendrick Lamar est la personnalité idéale pour porter ce genre de message.

Voici ci-dessous la traduction de "Pay It Forward" :


"Quand j'étais enfant, avoir un mentor était vital pour moi. Avoir quelqu'un qui était toujours là dans les moments importants de ma vie. �?a m'a permis de prendre certaines des plus importantes décisions que j'ai eu à prendre en grandissant. Voilà pourquoi je veux moi aussi, être un mentor pour les plus jeunes et transmettre la sagesse que j'ai reçu. Si je l'aide à devenir meilleure, ça sera la preuve de mon influence auprès de cette jeunesse. Quand je regarde où je suis aujourd'hui, je réalise que mon succès est aussi dû aux mentors que j'ai eu dans ma vie. J'ai rencontré le Président Obama et nous avons discuté. [...] Nous partageons les mêmes points de vue et sommes tout deux conscients que les mentors sauvent des vies. Parfois, quand j'y repense, je me demande où je serai si je n'avais pas eu la présence d'une personne plus âgée à mes côtés, pour me dire ce qui était bien ou mal. Rejoignez moi pour investir dans la jeunesse"