Bavure policière : quatre policiers placés en garde à vue après une dramatique interpellation (explications)

URBAN HIT

4 février 2017 à 11h28 par La rédaction

Si les fait se confirment, on se trouve face à une bavure policière des plus détestables - l'information a été révélée par Le journal le Parisien et confirmée à plusieurs médias notamment des chaines d'info continue : quatre policiers du commissariat d'Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis (93) ont été placés en garde à vue dans les locaux de l'inspection générale de la police nationale (IGPN). Ils sont soupçonnés de viol en réunion lors d'une interpellation. Les faits se sont déroulés, jeudi dernier, dans le quartier de la Rose-des-Vents, à Aulnay-sous-Bois où l'interpellation d'un jeune de 22 ans a été violente et s'est mal passée. Selon une source proche du dossier interrogée par Le Parisien, le jeune homme se serait plaint de "saignements à la bouche et à l'anus" et aurait expliqué que l'un des quatre policiers lui aurait introduit une matraque télescopique dans l'anus alors qu'il tentait de le maîtriser. Toujours selon la victime, les violences se seraient déroulées sur la voie publique. L'examen médical pratiqué à l'hôpital d'Aulnay confirmerait des "lésions importantes", correspondant "clairement à l'introduction d'un objet."

La matraque télescopique du policier en cours d'examen et L'enquête en cours doit déterminer ce qui a provoqué ces lésions...