Belgique : Une partouze géante entre deux policières et huit militaires ?

URBAN HIT

30 décembre 2015 à 13h32 par La rédaction

En Belgique, deux policières et huit militaires auraient été surpris en pleine partouze dans un commissariat...


Alors que la ville de Bruxelles était en pleine alerte maximale de menace terroriste, deux policières et huit militaires se seraient donnés aux joies du corps des les locaux du commissariat de Ganshoren, près de Molenbeek. Dans le cadre de l'état d'urgence, une vingtaine de militaires sont venus à Bruxelles où un étage du commissariat a été aménagé pour les accueillir. Ils devaient y dormir chaque soir après leur service.
"�? l'arrivée des militaires dans ce commissariat, plusieurs policiers de la division de Ganshoren ont affirmé que leurs collègues féminines étaient déjà "toutes chaudes et toutes folles" à l'idée de recevoir ces hommes en uniforme"

Un soir, deux inspectrices du commissariat "seraient passées à l'acte avec huit des vingt militaires dormant sur place", jusqu'au moment où un officier de la police judiciaire découvre le pot-aux-roses.

Info ou intox ?


Cette partouze a t-elle vraiment eu lieu ou s'agit-il d'une mauvaise rumeur ? Cette histoire à fait la une du plus grand quotidien belge, "La Dernière Heure"... Ce même quotidien a cherché à savoir si la hiérarchie du commissariat a été informée de ce fait, la réponse est non et aucune enquête n'a été menée pour le moment.

Cette histoire serait la goutte d'eau qui fait déborder le vase, après ce militaire belge grillé en train de faire ses courses de Noël en plein service :