Beyoncé est accusée de plagiat pour son dernier clip Fomation. Et le doute n'est permis (Clip & docu)

URBAN HIT

9 février 2016 à 12h43 par La rédaction

Je ne suis pas énervé. C'est juste la triste réalité du business de la musique. Ça n'affecte pas mes amis et mon travail mais ce n'est pas cool</strong> »</i>. De son côté, Chris Black a interpellé la réalisatrice du clip, Mélina : <i>« <strong>Pourquoi Melina a eu besoin d'utiliser des extraits de notre docu ? Le budget n'était pas assez gros pour passer une semaine à la Nouvelle-Orléans et faire ça avec les gens </strong>» « <strong>J'imagine que c'est flatteur quand les gens niquent les choses que tu as créées mais c'est aussi frustrant quand ils veulent l'utiliser comme si c'était à eux

Deux cinéastes accusent Béyoncé d'avoir utilisé des images de leur documentaire B.E.A.T. pour son clip de Formation. Samedi  6 février, juste,  24h avant de se produire lors de la mi-temps du Superbowl ,  Beyoncé a dévoilé son nouveau clip :Formation .  Unanimement salué par la critique et le public. Ce clip a été vus plus de 12,5 millions de fois sur la  YouTube rien que  le week-end. Désormais, ce succès est  entaché d'une polémique puisque Beyoncé se retrouve accusée de plagiat. La Star , attendue en juillet prochain au Stade de France, a en effet pompé des images du film documentaire B.E.A.T. (2012) de Abteen Bagheri et Chris Black. C'est sur Twitter queAbteen Bagheri a  fait part de sa étonnement : «  » a-t-il confié. De son côté, l'équipe de Beyoncé a expliqué qu'une demande avait été effectuée pour l'utilisation de ces images et qu'une autorisation avait été donnée. Ils ont également expliqué qu'Abteen Bagheri avait été crédité en tant que directeur photographique additionnel sur le clip. Une explication qui ne satisfait pas les deux cinéastes. Chris Black reconnaît qu'une demande avait été faite, mais explique qu'aucune autorisation n'avait été accordée. Reste à savoir si les deux cinéastes porteront l'affaire devant les tribunaux... Affaire à suivre. Ci-après le Clip et le document en question