Ce qu'il est possible de faire (et de ne pas faire) avec vos tickets resto

URBAN HIT

8 septembre 2018 à 9h55 par LP/Philippe Lavieille

Les tickets resto sont en fait, une vraie galère.

Au début du mois de mars, le patron d'une PME se faisait prendre, car l'un de ses salariés n'a pas respecté l'utilisation des titres restaurants. Résultat, celui-ci s'est fait remonter les bretelles par l'administration. En effet, il semblerait que de personnes ne soient au courant de comment il est possible ou non, d'utiliser ses TR. Ainsi, il n'est pas possible de les utiliser partout. En effet, vous ne devriez devoir les utiliser que dans votre département et les départements limitrophes. Si vous êtes du nord et que vous vous rendez en Bretagne vous pouvez oublier. De plus, il est théoriquement impossible de les utiliser le soir, week-end et jours fériés. 

Au niveau de la quantité, vous pouvez bien évidemment en utiliser plusieurs, à condition de respecter la limite de 19eu/jour. Sachant que le TR moyen est de 7.90... Vous n'avez le droit qu'à 2TR par jour. De plus, ces tickets étant nominatif, vous n'avez pas le droit d'en faire profiter amis et famille !

Enfin, il est possible de se faire contrôler la dessus...  « Oui, notamment l’employeur et les grandes surfaces. L’inspection du travail peut ainsi récupérer des tickets restaurants dans une enseigne commerciale, afin de voir si les tickets ont été utilisés un dimanche, ou en dépassant le plafond de 19 euros. En cas de soucis, elle se tourne ensuite vers l’employeur dont le nom est indiqué sur le titre restaurant » explique Jean-Yves Legal du cabinet d’expertise comptable Fideliance. L’amende peut alors être de 135 euros par infraction constatée.

-