Ce qu'on peut dire de l'affaire de la vidéo du viol diffusée sur internet (vidéo)

URBAN HIT

4 janvier 2016 à 14h34 par La rédaction

Deux hommes ont violé une jeune femme qu'ils ont préalablement saoulée au Whisky et diffusé la vidéo sur Snapchat...

Sans titre 1 Ces deux individus ont été arrêté par la police aux alentours de 4h du matin à Perpignan. Ils sont soupçonnés d'avoir posté ce dimanche la vidéo d'une jeune femme en train de se faire violer par eux-mêmes.

Qu'est ce qui s'est passé ?

Une enquête s'est ouverte dimanche à Evry (Essonne) après la diffusion d'une vidéo montrant une jeune femme se faire violer par deux individus sur les réseaux sociaux.
"Le commissariat d'Evry a reçu un signalement d'une personne qui a trouvé cette vidéo inacceptable"
La vidéo est très explicite : on voit une jeune femme se faire abuser par deux hommes. La vidéo dure 5 minutes et est restée en ligne durant plusieurs heures avant d'être supprimée. En quelques heures la vidéo a été largement visionnée sur Facebook (pauvre humanité). Initialement publiée par les auteurs du viol via l'application Snapchat.

Dans la vidéo ci-dessous, on voit les deux individus se rendre à l'appartement où l'agressions'est déroulée. Evidemment, nous n'avons pas mis la scène du viol qui serait un manque de respect total pour la jeune femme sous le choc.

https://youtu.be/eKequfNKvjM

Où a eu lieu l'agression ?

D'après de nombreuses sources, l'agression aurait eu lieu à Grigny (Essonne), mais cette information a été contredite aujourd'hui par le journal L'Indépendant qui explique que les deux agresseurs ont été arrêtés à Perpignan où la vidéo à été tournée. Le journal ajoute que la victime a été retrouvée dans l'appartement d'un des deux suspects en "état de choc extrême". �?gée de 19 ans, la jeune femme est actuellement à l'hôpital de Perpignan. Elle aurait été droguée et saoulée par les deux hommes. D'après France Info, elle ne se souviendrait pas de sa soirée.

Qui a alerté les autorités ?

Des internautes profondément choqués par la vidéo ont donné l'alerte. Certains ont même directement appelé la police nationale via Twitter en demandant à ce que la vidéo soit supprimée sur le champ. https://twitter.com/ArianeNicolas/status/683774640871833600

Qui sont à l'origine de cette vidéo ?

Les agresseurs auraient une vingtaine d'années, ils sont actuellement en garde à vue pour "viol aggravé". Ils ont pris soin de ne pas montrer leur visage sur la vidéo, pensant passer entre les mailles du filet... L'un des deux serait originaire de l'Essonne. La GAV permettra d'en savoir plus sur eux et sur leurs motivations. https://twitter.com/pairIDF/status/683953950073188352







{{unknown}}





{{unknown}}